Nos promenades portuaires pour la santé mentale

 

La coordonnatrice Regine et la directrice générale Dolly partagent un moment avant la marche avec Elina Poja, notre stagiaire du programme de service social du Collège Dawson.


Quiconque visite ces pages convient sans aucun doute qu'il faut faire davantage pour réduire la stigmatisation de la maladie mentale.

C'est MAINTENANT le temps de Talk the Talk ainsi que Walk the Walk.

L'important contingent de Notre port est venu grossir les rangs de la Marche pour la santé mentale de Montréal 2017.


Le ciel gris de la mi-octobre n’a rien fait pour amortir les esprits du contingent de 30 hommes rassemblés dans le Phillips square. Unification, casquettes bourgognes et des parapluies de sport fournis par les organisateurs, nous avons fusionné avec des membres d'autres organisations de santé mentale partageant les mêmes valeurs pour profiter d'un petit concert.
Au moment où nous sommes partis avec la Marche pour la santé mentale, qui durait depuis longtemps, tout le monde était prêt à sensibiliser le public à la stigmatisation de la maladie mentale. La plupart de nos résidents, bénévoles et de nombreux membres de notre famille ont rejoint notre DG. Dolly Shinhat, notre coordinatrice Régine Bouzi et stagiaire Elina Pojar pour la balade de 3 kilomètres dans le centre de Montréal.

Assembler l'équipe à Phillips Square


Après la marche, nous nous sommes tous retrouvés au Bagel Brossard à Greenfield Park pour un déjeuner bien mérité.       Colette
 
Faites un don maintenant via CanaDon
« Giving Tuesday » marque l'ouverture officielle de la campagne d'automne 2017 de Our Harbour.
La croissance record de notre port apporte de nouvelles opportunités, de nouvelles préoccupations
Audrey Ann Truchon nous rejoint à titre de coordonnatrice, programmes et services
Happy Trails : l'équipe Blue organise un ultramarathon pour notre port et pour eux-mêmes
Donner plus d'équilibre à la vie : deux femmes, deux vélos et une belle chute
Notre port sous le choc : le gentil guerrier Billy Douthwright décède subitement d'un cancer